Robe grise et noire

le mouton sauvage robe noire et grise saut jump

J’ai cousu dernièrement une robe grise et noire pour 2011. Deux mots d’ordre pour ce projet : efficacité et sobriété ! Efficacité, car le modèle est simplissime et rapide à coudre, et sobriété des couleurs : noir et gris. J’avoue qu’on a déjà vu plus funky 😆 !

robe grise et noire le mouton sauvage

Promis, il s’agit bien d’une photo couleur !

Le haut de la robe

Le haut de la robe est dans un jersey gris très fluide, vraiment agréable à porter (je m’étais fait un T-shirt fluide dans ce même jersey il y a quelques mois !). Le tissu est tellement fluide que j’avais un peu peur qu’il ne soit trop mou, mais finalement ça va, et le rendu est chouette.

robe grise et noire le mouton sauvage portee

Initialement je pensais coudre une robe sans manches, forme débardeur, mais ma cliente voulait des manches courtes ! Je suis donc partie sur des petites manches, mais taillées directement dans le haut, en mode flemme !

Pour cela, j’ai utilisé le patron du T-shirt Neon Stripe du magazine Ottobre 01/2014, qui avait l’avantage de comporter des petites manches intégrées au buste. Comme ce modèle est assez près du corps et que je voulais un rendu plus ample, j’ai taillé la taille la plus grande possible (140). J’avais pris les mesures d’un t-shirt du commerce de la même forme pour vérifier l’ampleur du futur haut, mais j’avoue que j’ai eu quelques craintes au sujet du résultat. J’avais peur que le haut soit trop grand et surtout que l’encolure ne tombe sur l’épaule. Et finalement la taille est nickel, ouf !

La jupe

robe grise et noire le mouton sauvage jump

Pour le bas de la robe je ne me suis pas compliqué la vie : deux trapèzes, froncés en haut. J’ai coupé dans le reste d’un coupon de plumetis que je gardais depuis bien longtemps. Il ne m’en restait pas des masses, et comme en plus le haut de la robe est large, la jupe n’est donc pas très froncée. Et c’est très bien comme ça, la jupe reste ample et le jersey très fluide du haut n’aurait pas supporté une jupe trop lourde.

En conclusion

C’est vraiment un projet minimaliste et #àbasleschutes : j’ai utilisé un reste de plumetis qui traînait depuis plusieurs années (il datait de mes débuts en couture, j’avais fait une blouse pour Faustomas – souvenirs souvenirs !) et un morceau d’un coupon géant de jersey noir acheté l’année dernière (10 euros les trois mètres !).

robe grise et noire le mouton sauvage grimace

2011 est très contente de sa robe, elle l’a portée plusieurs fois. Elle m’a simplement fait remarquer qu’il est difficile de distinguer le devant et le dos de la robe, je lui ai promis que je broderais un petit cœur sur l’avant.

Et malgré son aspect monacal c’est quand même une robe qui permet de sauter dans tous les sens !!!

robe grise et noire le mouton sauvage

2 réflexions sur “Robe grise et noire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s