Blouson en jean #1

blouson jean entier suspendu

Le prof de théâtre de 2011 nous a fait savoir qu’elle devrait porter un blouson en jean ou en cuir pour la représentation de fin d’année. Le petit mot spécifiait bien que la tenue ne devait pas nécessiter d’achat particulier… Oui mais voilà, 2011 n’avait ni blouson en cuir, ni blouson en jean ! Je lui ai donc proposé d’en acheter un, la condition étant qu’elle devrait aussi le porter à la ville : il n’était pas question d’acheter un vêtement qui ne servirait que pendant la représentation. Sauf qu’il n’a pas été possible de trouver un blouson qui convienne à notre actrice en herbe et qu’elle accepterait de porter aussi en dehors du spectacle ! J’ai commencé à mûrir l’idée de lui coudre un… Plus on en parlait et plus je me disais que le blouson home made allait vraiment être la solution !

Le projet

2011 étant particulièrement difficile en matière de vêtements, le cahier des charges était le suivant :

  • pas de bouton (pratique pour un blouson en jean !)
  • pas de fermeture décentrée (donc pas de perfecto…)
  • pas de col motard
  • et puis finalement, pas de cuir, mais du jean !

A partir de ce moment j’ai commencé à voir des blousons partout : dans la rue, dans le métro, au boulot… Des teddy, des vestes en cuir, des perfectos, des bombers… Une véritable obsession !

J’ai jeté un coup d’œil dans mon stock de magazines Ottobre, et j’ai proposé différents modèles à ma cliente, qui a jeté son dévolu sur le modèle n° 34, Frosty Roses, du numéro 4/2015. J’avoue que je n’étais pas des plus convaincues par le style de la photo du magazine (je le trouve même vraiment laide) mais à ce moment là j’étais prête à lui coudre n’importe quoi qui lui convienne. Et puis de toute façon c’était un blouson !

ottobre frosty roses

On est bien d’accord, le modèle (à gauche) n’est pas des plus folichons, alors que le dessin montre bien le potentiel du blouson !

On est allées faire un tour chez tissu Reine où elle a tout de suite jeté son dévolu sur un jean bleu très clair, complètement délavé, et un bord-côte gris clair (impossible de trouver un bleu clair assorti). Du fil extrafort, des zips, et roule bouboule !

La réalisation

La grosse difficulté technique du modèle c’est que les poches sont passepoilées ET zippées ! J’ai eu la tentation de virer les zips, pour que ce soit un peu plus simple à coudre, mais évidemment, 2011 les voulait absolument, ses poches zippées ! J’ai bien compris que sans poches capables de garder à l’abri ses petits trésors, tickets de métros et autres feuilles et cailloux, le blouson avait peu de chances d’être porté. Je me suis bien concentrée et finalement j’ai réussi deux très jolies poches, bien symétriques ! Merci au super tuto vidéo de Filoute, clair et efficace ! Une fois le passepoil posé, l’ajout des fermetures éclair ne posait aucun souci.

blouson jean poches

Poches passepoilées : check !

Une fois les poches réalisées, je n’ai pas rencontré de souci particulier… Le plus délicat était de piquer les poignets en bas des manches. En plus je pense que j’aurais du faire ma surpiqûre sur le bord côte et non sur le jean. Tant pis, le rendu reste honorable.

blouson jean col

Zoom sur le col en bord côtes

En cours de route, 2011 a demandé une bande de bord côte en bas du blouson à la place du lien et de la coulisse du modèle. C’est la seule modification que j’ai apporté au patron de base. Je trouve que ça donne une forme plus sympa et plus « blousonnesque » au blouson !

blouson jean zip

Le détail de la ceinture en bord côte

Bilan

Le patron : il est issu du magazine Ottobre 4/2015, modèle n° 34, Frosty Roses

Taille réalisée : 128 (la plus petite taille dispo pour le modèle) pour une fillette qui mesure environ 120 cm.

Fournitures : le magazine indiquait un mètre de tissu, mais je n’ai utilisé que la moitié de mon coupon. Il est vrai que j’ai fait mes parementures de poches dans un tissu contrastant, et que j’ai remplacé la coulisse du bas par un bord côte mais je crois quand même que le métrage demandé était trop grand. Si je suis courageuse / motivée / si j’ai le temps je pourrai lui faire une jupe assortie.

Modifications : comme dit plus haut j’ai religieusement suivi le patron, j’ai simplement modifié le bas du blouson pour remplacer la coulisse et son cordon par une bande de bord côte.

Difficultés : les poches passepoilées sont techniques, sinon le patron tombe nickel.

Conclusion : je suis super fière du résultat ! Je me sens pousser des ailes couturesques ! Du coup j’ai commencé un deuxième blouson, pour 2013, et je me demande si je ne vais pas me coudre un perfecto…

5 réflexions sur “Blouson en jean #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s